search
top

L’Himalaya Yoga

Le Massif, la chaîne de l’Himalaya abrite les plus hautes montagnes du monde, 14 sommets culminent à plus de 8000m d’altitude, et notamment le mont Everest, le plus Ht de tous, le Toit du Monde…(1)…

« Aucun lieu sur terre autre que la région de Kailasa-Manasarovar n’est aussi glorifiée et ne mérite davantage d’être identifiée au paradis terrestre ».
Lama Govinda

c’est dans la préfecture de Ngari (2) que l’on retrouve le mont Kailash et le lac Manasarovar…les abords de la montagne sont des lieux saints où « les pierres prient »…

Le mot Kailâsa signifie « cristal » en hindî, les tibétains le nomment Kang Rinpoche ce qui signifie « le précieux joyaux des neiges » et les jains Ashtapada, il est aussi appelé Meru…Son sommet est considéré comme la demeure de Shiva et de sa Shakti-Pârvâti (littéralement, la fille de la montagne)…elle a un caractère sacré pour les hindous qui la voient comme un lingam accompagné du yoni symbolisé par le lac Manasarovar…ce sommet n’a jamais été gravi…

Le nom sanskrit du mont Kailash est Meru. Le mont Meru est une montagne mythique considérée comme l’axe du monde dans les mythologies persane et surtout hindoue. Il serait ht de 80 000 lieues (450 000km). Le mont Meru serait situé au centre de la terre, dans le Jambudvipa, un des continents dans la mythologie indiennne. Il est consideré comme le séjour des dieux (ou deva). Au-dessus se trouvent les cieux, en-dessous les enfers, et tout autour s’étend le monde visible. C’est autour de lui que le soleil tourne…

certaines légendes racontent que le mont Meru et Vayu dieu du vent, étaient bons amis. Pourtant, le sage Nârada s’approche de Vayu et l’incite à humilier la montagne. Vayu souffle à pleine force pendant un an, mais Meru ne se soumet. Au bout d’un an, Meru relâche ses efforts pendant qques instants Vayu en profita et augmenta la force de son souffle. Alors le sommet de la montagne se détacha et tomba dans la mer où il forma une île, l’actuel Sri Lanka.

9 Responses to “L’Himalaya Yoga”

  1. Siri Adi kaur dit :

    (1) quand on récite, chante un Mantra ou le Shabd Guru, le mouvement de la langue vient danser sur le palais, le toit de la bouche…

    Tibet – Inde – Népal

  2. Siri Adi kaur dit :

    (2) en inde, il y a des alphabets distincts, 7 systèmes d’Ecriture exactement (dont le Gurmukhi), tous dérivés du Devanageri, « Ecriture des Dieux » (à l’exception de Singhalais) c’est une forme d’écriture utilisée entre autre pour le sanskrit *, l’hindi et le népalais…l’unité de base est appelée akshara…

  3. Siri Adi kaur dit :

    * sanskrit signifie « parachevé », c’est la parole, la langue des dieux…(par, accomplissement, et achevé), conduire à un complèt achèvement…

  4. Siri Adi kaur dit :

    Chanting is a matured expression of the ripening of the soul; through chanting our soul takes flight yet remains in touch with everyday reality, chanting celebrates the breaking of dawn in every moment , it is the human expression of the flower opening to the morning sun and the birds delighting in a new day…p 3, Mantras-Essential principles, essential sounds, by Shiv Charan Singh, Yogi Press, Sat Nam Media-Karam Kriya.

  5. Siri Adi kaur dit :

    Le Laya Yoga, le Naad Yoga, le Shabd Guru…etc

  6. Siri Adi kaur dit :

    et le Siri Guru Granth Sahib.

  7. Sat Sangat kaur dit :

    Sat nam Carine !

    Bises !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

top